La formation de secrétaire médicale dans la fonction publique

Suite à l’obtention du concours de secrétaire médicale, la candidate reçue a un statut de stagiaire avant d’être fonctionnaire titulaire.

Le stage sert à vérifier les compétences de la future secrétaire médicale, afin de lui permettre de se familiariser avec le métier.

Le statut de stagiaire est un passage obligé dans la fonction publique hospitalière, suite à sa première nomination.

Vous cherchez à exercer le métier de Secrétaire Médicale ? Culture et Formation peut vous aider à le devenir ! Demandez à recevoir une documentation gratuite ! Etudiez de chez vous à votre rythme et sans contrainte !

Le statut de stagiaire de la secrétaire médicale dans la fonction publique

Le stage est obligatoire pour la première nomination dans la fonction publique. Aucune dispense n’est possible suite à l’obtention de ce concours en catégorie B. Sa durée est habituellement d’1 an.

C’est une période probatoire, qui permet au supérieur hiérarchique d’évaluer les capacités de la future secrétaire médicale. Cette période peut être prolongée, en cas de doute sur les aptitudes de la professionnelle.

La stagiaire secrétaire médicale a les mêmes droits comme le droit à la protection de la santé et obligations que le fonctionnaire titulaire, comme le secret professionnel par exemple. La secrétaire médicale réalise sa période de stage sur son poste.

A la fin de son stage, la commission paritaire administrative décide ou non de sa titularisation. Toute décision de prolongation de stage est soumise à l'avis préalable de la CAP. Il ne peut être prolongé que d'une durée au maximum égale à la durée initiale. Pour quel motif ? Le stage peut être prolongé si les aptitudes professionnelles sont jugées insuffisantes.

Le premier stage de nomination dans la fonction publique n’est pas forcément le seul au cours d’une carrière. Il est possible d’avoir des périodes de stages, plusieurs fois dans sa carrière professionnelle, suite à un concours interne ou une promotion.

Quels droits et obligations pour une secrétaire médicale stagiaire ?

Elle a les mêmes droits et obligations que le fonctionnaire titulaire. Ses jours de travail avec un statut de stagiaire ouvrent droit aux congés annuels, dans les mêmes conditions qu'un fonctionnaire titulaire.

Elle bénéficie d'une rémunération au cours d'un congé de maladie, longue maladie, de maternité, paternité et d'adoption. Le fait d'être dans l'obligation de prendre ce type de congé a une influence directe sur la durée du stage.

Le stage peut s'effectuer à temps partiel, ce qui prolonge la durée de celui-ci, de façon à être égale à celle d'un agent à temps plein. Aucune mesure de mobilité n'est prise au cours du stage : détachement, mutation, mise à disposition ou en disponibilité.

Accessible sans diplôme
Besoin d'être guidée ?
Demandez à être contactée par un conseiller Culture et Formation par téléphone pour étudier votre situation et recevoir une documentation

* Tous les champs sont obligatoires
La titularisation pour accéder au statut de fonctionnaire
Commission administrative paritairee

La titularisation est l’étape ultime à la fin du stage, qui atteste que l’agent est bien apte à l’exercice de ses fonctions.

Préalablement, la titularisation est examinée pour avis, auprès de la commission administrative paritaire (CAP). La décision est prise suite à un arrêté de titularisation.

Si le fonctionnaire est déjà titulaire dans un autre corps, il perd son ancien grade et devient titulaire de son nouveau grade.

Toutefois si, au cours du stage, la secrétaire médicale stagiaire ne fait pas ses preuves, elle peut se voir refuser la titularisation, après avis de la CAP.

C’est pourquoi le stage est une période de formation mais également d’évaluation des aptitudes professionnelles du fonctionnaire.

Pour les agents titulaires d’un autre cadre d’emploi, à qui la titularisation est refusée, il est possible de réintégrer son corps d'emploi d'origine.

La secrétaire médicale stagiaire peut faire un recours auprès du Tribunal administratif pour contester cette décision.

Les conditions de travail et la rémunération de la stagiaire
Conditions de travail et rémunération stagiaire

Vu que la secrétaire médicale réalise sa période de stage à son poste, elle peut bénéficier, en parallèle, de formations, pour l’aider à acquérir des connaissances théoriques à mettre en pratique en poste.

En tant que stagiaire, il est possible de bénéficier d’un temps partiel sur sa demande. La durée du stage est alors augmentée afin qu’elle soit équivalente à celle d’une personne à temps plein, ce qui retarde la titularisation.

Comme un fonctionnaire titulaire, la secrétaire médicale stagiaire bénéficie des mêmes droits au congé. Elle peut bénéficier de sa rémunération lors d’un congé maladie, longue maladie, maternité et d’adoption. Elle ne perçoit pas sa rémunération habituelle pour un congé parental, de présence parentale, de solidarité familiale, de convenances personnelles ou de raisons familiales… La prise de congés (autres les congés annuels) peuvent avoir une incidence et rallonger la durée du stage.

La rémunération d’une secrétaire médicale stagiaire se fera sur la base du premier échelon de la classe normale.

Le fonctionnaire stagiaire ne peut bénéficier d’aucune mesure de mobilité, sauf si cela est nécessaire pour le service : détachement, mutation, mise à disposition ou en disponibilité.

Depuis 30 ans, votre expert du secrétariat médical

Durée de la formation, méthodologie, mode d’évaluation, facilités de paiement en fonction de votre budget … EN SAVOIR PLUS